Questions de gourmandise

le

J’ai été taguée par Cécile de quoide9, un blog que j’adore, plein de nourritures (très) spirituelles. A partir de la liste des 50 meilleures ventes de livres, elle a posé une liste de 9 questions auxquelles je vais répondre, en toute gourmandise:

01 – Si c’était à refaire, que referais-tu différemment ?

Beaucoup de choses, mais entre autres le gâteau basque que j’ai raté. Comme quoi ce qui est beau n’est pas toujours bon…

02 – 7 ans après (ou un peu plus ou un peu moins), qu’est-ce qui te semble dérisoire alors que ça te semblait fondamental à l’époque ?

Longtemps j’ai adoré la galette des rois à la frangipane. Je me serais damnée pour une pâte feuilletée croustillante et beurrée et une crème d’amandes parfumée et douce. Peu importait la fève, j’avais toujours l’ivresse. Puis une année vint le premier week-end de janvier tant attendu, elle était là, toute dorée prête à être mangée. Et là rien…c’en fut fini de mon amour immodéré de la galette des rois, qui ne se mange qu’un mois par an. Mais bon, promis, en janvier prochain, je me lance, je fais moi même la galette de mes rêves, j’ai déjà stocké quelques recettes...

03 – Qu’est-ce qui figure en tête de la liste de tes envies ?

heu, rien qui se mange, question suivante…

04 – A propos de quoi répètes-tu « demain j’arrête » sans que personne (même toi) n’y croit une seule seconde ?

Ma drogue favorite c’est le steak tartare FRITES. Souvent, je me dis c’est pas raisonnable, je devrais au moins prendre une salade au lieu des frites mais c’est tellement meilleur avec des frites. Et puis la viande crue, ça peut rendre malade, c’est pas très green non plus, ni très féminin. Tant pis, « un tartare frites, s’il vous plait et… un verre de saumur champigny ». Demain c’est régime!

05 – Si ton corps écrivait son journal, quel serait son leitmotiv du moment ?

Je suis flapie comme une crêpe suzette alors que je voudrais être choux comme une profiterole !

06 – Selon toi, quelle est la couleur des sentiments ?

Les sentiments c’est comme les gâteaux au chocolat. Ils se déclinent à l’infini, aucun n’a le même goût. Il y a ceux qui font fondre , ceux qui sont coulants, ceux qui sont mélangés , ceux qui sont pesants. Mais comment vivre sans eux ?

07 – Rien ne s’oppose à la nuit sauf peut-être… ?

Non, rien, surtout pas une bonne caïpirinha pour aller jusqu’au bout de la nuit.

08 – Qu’est-ce qui te procure un bon coup de jeune ?

Quoi de plus régressif qu’une madeleine au nutella ?

09 – Quels mots sont du domaine du murmure ? Un mot, qui ressemble à une caresse, à une promesse de bonheur: délicieux…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s