Soupe au pistou et (fausses) idées reçues sur la cuisine américaine

J’étais partie aux États-Unis convaincue de mal manger pendant les vacances et résignée à prendre quelques kilos pour cause de malbouffe. Je m’étais trompée, je me suis régalée dans la plupart des restaurants (souvenir ému des sushis de Takashi à Salt Lake city) et j’ai trouvé tous les produits pour cuisiner frais, sain et bon avec en plus des ingrédients du monde entier. Melting-pot oblige !

Il parait d’ailleurs que nous mangeons plus gras que les américains. Pour faire mentir cette rumeur, voici une recette du sud de la France, comme on les aime, légère et goûteuse, 100% légumes du marché.

Ingrédients: pour 4 pers., 1 oignon rouge, 2 courgettes, 300 gr de haricots coco (ou haricots blancs ou rouges), 200 gr de haricots verts, 2 carottes, une pincée de gros sel, poivre du moulin, 2 tomates, une gousse d’ail, 5 feuilles de basilic, huile d’olive.

Écosser les haricots (ou les laisser tremper s’il s’agit de haricots secs). Émincer l’oignon, les courgettes, couper les carottes en rondelles. Dans une grande casserole, faire revenir les oignons, les courgettes et les carottes dans un peu d’huile d’olive. Verser 2 litres d’eau, saler, poivrer et ajouter les haricots. Laisser cuire 1h 30, à couvert et à feu doux.

Dix minutes avant la fin de la cuisson, peler et épiner les tomates. Dans le bol d’un mixer, mélanger la gousse d’ail pelée et dégermée, les tomates en morceaux, 3 cuillères d’huile d’olive et 5 feuilles de basilic. Avant de servir, délayer la pâte au pistou dans la soupe. Pour un repas plus consistant, on peut ajouter des coquillettes quinze minutes avant la fin de la cuisson.

Publicités

5 commentaires sur « Soupe au pistou et (fausses) idées reçues sur la cuisine américaine »

  1. j’ai suivi ton petit periple US… je ne suis meme pas surprise que tu aies tout trouvé pour bien cuisiner et meme plus facilement des prduits du monde entier!.. et je pense que les nord-americains sont capables de mager sain, mais reste que des que tu manges a l’exterieur les plats sont tres riches et tres (trop) copieux…. en tout cas j’entends toujours les gens me dire. « mais comment vous faites vous les francais pour etre si mince alors que vous mangez du pain, du fromage et des desserts!!! »…. alors? un avis sur la question???

    1. Tant mieux si j’ai pu faire partager un peu de ce merveilleux voyage. Concernant l’alimentation, j’ai été assez surprise, c’est très facile d’acheter de bons produits frais, les supermarchés ont des rayons « organic food » magnifiques. On trouve même des alternatives bio au coca, mes enfants ont adoré !
      Pour les repas à l’extérieur, à condition de bien choisir, on mange sain et bon plutôt pour moins cher qu’en France (hé oui, ici on vit un peu sur notre glorieux passé !). Évidement une fois, j’ai voulu prendre une salade avec mon hamburger chez Mac Do et là j’ai bien vu qu’ils me regardaient bizarrement.
      A cause des problèmes d’obésité, grâce à l’essor des foodies et à l’attention nouvelle portée à la nourriture (mode ou mouvement durable ?), on peut bien manger dans l’ouest américain. J’ai vu d’ailleurs qu’ils allaient interdire la vente de soda XXL. Bien sur, si on veut se gaver de junk food, c’est possible 😉

  2. Moi qui suis une amoureuse des Etats-Unis je ne vais pas te contredire! Je vais aller jeter un oeil à ton récit de voyage. Moi aussi j’ai visité l’ouest américain. Merci de ta visite sur notre blog.

    1. J’aime beaucoup votre blog dépaysant et gourmand. D’ailleurs, il m’a donné envie de faire un foie de veau vénitienne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s