Oeuf pané poireaux vinaigrette au curry {Battle Food # 13}

Je participe régulièrement à la Battle Food qui réunit les blogueurs autour d’un thème. J’aime bien l’idée de cuisiner à partir d’un thème imposé: ça oblige à sortir de ses habitudes, surtout que le niveau de créativité de la Battle Food est élevé. Pour vous faire une idée, visitez la Battle Food sur Pinterest !

Le thème de cette treizième Battle Food, choisi par « Impromptu sur des folies culinaires » est: « Panés croustillants ». J’ai choisi de reprendre une idée de Cyril Lignac pour Top Chef, avec cet œuf mollet pané que j’ai retrouvé ici et sur les blogs. C’est le genre de recette simple sur le papier mais assez délicate à réaliser. J’ai bien galéré et avalé une grande quantité d’œufs mollets ratés avant d’arriver à un résultat présentable et photographiable. Dur, dur d’être un blogueur 😉 !Oeuf pané

Ingrédients: pour 2 pers., 1 botte de poireaux, 3 œufs, 1 filet de vinaigre blanc, 1 assiette de chapelure, 3 c à s de farine, 2 c à s de graines de pavot (facultatif),  100 gr de parmesan, huile neutre, 25 gr de beurre, sel, poivre. Vinaigrette au curry: 1 c à s de moutarde, 1 c à c de curry, 3 c à s d’huile d’olive, 1,5 c à s de vinaigre balsamique blanc.

Préparation = 25 minutes – Cuisson = 30 minutes

Sortir 2 œufs pour qu’ils soient à température ambiante.

Cuire les poireaux: laver les poireaux, couper le vert. Mettre les poireaux dans une cocotte-minute, saler, faire monter en pression. Baisser le feu et laisser cuire une vingtaine de minutes. Réserver au chaud.

Vinaigrette au curry: dès le démarrage de la cuisson des poireaux, préparer la vinaigrette dans un bol en mélangeant: la moutarde, le curry et le sel. Puis l’huile d’olive et le vinaigre. Bien émulsionner. Réserver.

Préparer la panure: dans un petit bol (ou une assiette creuse), mettre la farine. Dans un autre mélanger: la panure, les graines de pavot, le parmesan râpé, le sel fin et le poivre (remplacé chez moi par du piment d’espelette). Dans un troisième: casser et battre un œuf.

Réussir les œufs mollets: tous les trucs et astuces pour réussir ses oeufs mollets, à partir de mes ratages et glanés sur le web. Sortir les oeufs du frigo dès le début de la recette pour qu’ils soient à température quand on les plongera dans l’eau bouillante. Sinon, le contraste de température va faire éclater la coquille et le blanc va se répandre à la cuisson. Prendre une casserole, suffisamment grande pour pouvoir bien immerger les œufs, verser de l’eau et un filet de vinaigre blanc (pour amollir la coquille et éviter la dispersion du blanc). Couvrir et amener à ébullition. Quand l’eau bout, retirer le couvercle et déposer précautionneusement les oeufs à l’aide d’une écumoire. Là encore, attention à ne pas les casser.

Dès la reprise de l’ébullition, chronométrer avec précision entre 5 minutes et 5 minutes 30 sec. selon le degrés de fraîcheur des œufs (entre frais et extra frais comme pour des œufs coques). Préparer un saladier d’eau froide (voire glacée) et sortir les œufs avec l’écumoire dès que le temps de cuisson est atteint. Laisser les oeufs dans l’eau froide (pour arrêter la cuisson) quelques secondes. Les sortir, attendre à nouveau quelques secondes et tapoter délicatement la coquille sur une surface plane, écaler délicatement les oeufs.

Paner et frire les oeufs: passer les oeufs mollets successivement dans la farine, puis l’oeuf battu, puis la panure. Pour avoir plus de croustillant, repasser les oeufs une seconde fois dans l’oeuf battu puis la panure. Dans une petite casserole, sur feu moyen, faire chauffer l’huile et fondre le beurre puis faire dorer les oeufs 2/3 minutes de tous les côtés en les arrosant de beurre et d’huile pour qu’ils dorent uniformément.

Servir sans attendre avec les poireaux encore tièdes et la vinaigrette au curry.Oeuf mollet frit Cyril Lignac

Tous les participants de la Battle Food:

parfaimdaromes – lagodiche – gourmandises-et-bavardages – epicesetmoi – once-upon-a-cook – regaleries

leblogdepouce – delicescookies – lacuisinedesof – agoodcookingday –cuisinedemma – dansmapetitecuisine

sunriseoversea – manouchoux – histoiresdefruit – casserolesetclaviers – cooksmopolitan – radisrose –

cherrycherieleblog – framboises-et-bergamote – doriannn – familyscook – monampersand –

happyfoodblog – infinimentcuisine –cookingsbubble – floencuisine – lealiola – chezrequia –

marineiscooking –lacuisinedannaetolivia – emilieandleassecrets – sokeen – samkonait –

lornithorynquechafouin –  chichichoc – cook-with-love – Julie Remacle – lesrecettesdejuliette –

delapeauaunoyau – ciliaetseshobbies – bistrodejenna – gourmetetgourmand –  safrangourmand –

petitsplatsgeek – happy2cook – boucheabouches – clickcookandtaste – alatitecuillere – lesmidinettes – mesptitsplatsdanslesgrandsbattle food

Publicités

29 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Gut dit :

    Je ne connaissais pas l’idée de cet oeuf pané ! il m’est arrivé très souvent de réaliser la même recette mais sans paner l’oeuf, c’est déjà très bon. Paner l’oeuf rend le visuel vraiment sympathique je retiens l’idée pour une prochaine fois ! Bisous Anne

    1. Anne dit :

      Si tu maitrise l’oeuf mollet, l’étape de la panure est un jeu d’enfant 😉

  2. Darya dit :

    Oh qu’elle est gourmande ta réalisation, bravo ! J’adore les œufs sous toutes leurs formes, mais les œufs mollets sont parmi mes préférés ! Et le mariage avec les poireaux, la vinaigrette légèrement épicée, tout ça me parle beaucoup ! Ton jaune est parfaitement coulant, c’est magnifique et très appétissant ! En revanche, je ne les prépare pas du tout comme ça, mais chacun son expérience dans ce domaine, et j’ai eu pas mal de ratés avant de trouver la technique qui fonctionnait pour moi. 🙂

    1. Anne dit :

      Mais c’est quoi ta technique ?

      1. Darya dit :

        Disons que je ne mets jamais mes œufs au frigo, et que pour toutes les recettes où l’œuf doit être écalé, je n’utilise pas des œufs trop frais, qui sont quasiment impossibles à écaler sans que la moitié du blanc ne parte avec la coquille.
        Je ne porte jamais l’eau à ébullition (ni pour des œufs pochés, ni pour des œufs mollets ou durs), mais à frémissements avant et pendant la cuisson (que je fais généralement à feu moyen-doux). Sinon comme toi, je compte 5 minutes et je mets dans l’eau froide immédiatement après. Enfin, encore une fois, ce sont des trucs qui marchent pour moi, mais je ne sais pas si ce sont des règles absolues 🙂

      2. Anne dit :

        Merci pour ces trucs, je crois que la cause de mes problèmes c’est d’avoir utilisé une casserole trop petite où l’oeuf n’était pas complètement immergé !

  3. floriane dit :

    la persevérence paye, pas facile de rendre canon et alléchant des poireaux vinaigrette!

    1. Anne dit :

      J’aime bien moi les poireaux vinaigrette mais c’est vrai que là c’est la classe au dessus 😉

  4. Je garde précieusement plusieurs recettes d’oeufs mollets panés mais j’avoue que je n’ai jamais osé me lancer, ça me paraît difficile. Tu confirmes donc ce que je pense. En tout cas, bravo pour le résultat ! La panure semble parfaite sur ta photo, vous avez dû vous régaler !

    1. Anne dit :

      Disons qu’il faut accepter de ne pas réussir du 1er coup mieux vaut s’entrainer sans pression: pas de photo à prendre ou d’invités qui attendent l’entrée 😉

  5. Magnifique!!!La maîtrise de la cuisson de l’œuf est délicate et tu l’as très bien réussi!!!À bientôt !!

    1. Anne dit :

      Merci pour ce thème si inspirant !

  6. Pour les oeufs, je fais tout pareil : sortir du froid, les plonger délicatement, prendre une grande casserole .. mais je fais bouillir l’eau, j’y plonge les oeufs, je couvre d’un couvercle ET je retire du feu … (cuisson environ 6mn selon la taille).
    cuits selon cette méthode, les oeufs seront encore plus moelleux :))
    Tes photos sont réussies, comme quoi çà vaut le coup d’être patient et obstiné !
    Pas d’indigestion … ??? lol !

    1. Anne dit :

      Bon la prochaine fois, je teste cette méthode. Rassure-toi, je me suis arrêtée avant d’être malade 😉

  7. Lyne dit :

    C’est juste magnifique et gourmand ! Quel courage et persévérance, mais cela en vaut nettement la peine vu le très joli rendu 😉 Superbe réalisation alléchante !
    Des bisous gourmands et une douce journée !

  8. co dit :

    Un beau plat qui me dit vraiment bien mais je te laisserai faire la préparation lol.
    Bonne journée
    Co

    1. Anne dit :

      On se plante une fois et on prend le coup de main !
      je déconseille quand même de prévoir cette entrée quand on reçoit 10 personnes 😀

  9. Matina dit :

    J’aime beaucoup ! 🙂

    Merci

  10. DrV dit :

    L’œuf mollet… Tout un programme. J’adore aussi mais je n’aurai jamais « osé » le paner ! Je me souviens au Japon, il y avait des œufs mollets vendus directement prêt à l’emploi. J’en mangeais un par jour ! Il faut dire que je marchais plus de 6h aussi par 24h, il fallait bien recharger les batteries. Merci pour la recette.

    1. Anne dit :

      C’est assez précis mais c’est bon et assez sain.

      1. DrV dit :

        La cuisine c’est toujours précis, non ? Même ceux et celles qui cuisinent au feeling ne font que répéter les mêmes temps de cuisson ou la préparation qu’ils ont acquis après une longue expérience.

      2. Anne dit :

        C’est quand même plus on moins précis selon les recettes, surtout le salé. Ici la cuisson de l’oeuf se joue à la seconde près !

      3. DrV dit :

        Arrête tu me fais peur, je vais rater si j’essaye maintenant 😦

      4. Anne dit :

        Ca marchera peut-être du 1er coup !

  11. agnes dit :

    je trouve superbe les photos !! ça donne envie (et pourtant je ne suis pas trop « oeuf mollet »

    1. Anne dit :

      Merci, ce qui est bon (et photogénique) c’est le contraste entre le jaune coulant et la panure croustillante !

  12. herv dit :

    Je ne pensais pas que faire frire l’œuf le maintiendrait coulant. c’est une bonne idée. surtout qu’après on peut jouer sur les types de panure.
    Ce que j’aime moins dans la recette, c’est qu’il faut beaucoup d’huile. Personne n’a inventé la friture à l’eau?

    1. Anne dit :

      C est une friture à la poêle donc ça reste raisonnable mais comme l oeuf mollet se traite délicatement il faut quand même un peu de matière grasse pour éviter qu’il accroche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s