Gâteau chocolat mascarpone de Cyril Lignac

Dimanche dernier, c’était la tristitude. Les feuilles mortes, le retour des devoirs pour les uns, de la routine pour les autres et un temps à tout plaquer pour aller vivre en tongs sur une plage de rêve. Heureusement, il y avait gâteau au chocolat: un gâteau fondant, avec un glaçage au chocolat (oui aussi), crée par Cyril Lignac. Pour survivre aux dimanches d’automne, plein de pluie et de feuilles mortes, voilà la recette.Gateau-chocolat-cyril-lignac

Ingrédients: pour 5/6 pers., 200 g de chocolat noir, 75 g de sucre glace, 40 g de farine,  250 g de mascarpone, 4 œufs. Glaçage: 100 gr de chocolat noir, 50 gr de beurre (j’ai divisé les proportions par 2).

Préparation= 15 min.- Cuisson= 20/25 min. – Temps de repos= 2h

Le gâteau: faire fondre le chocolat, cassé en morceaux, au bain-marie avec 1 c à s d’eau en remuant régulièrement. Dans la cuve d’un robot, ou avec une maryse, fouetter rapidement le mascarpone pour le détendre un peu. Rajouter le chocolat fondu et fouetter doucement. Rajouter les œufs 1 à 1 en mélangeant bien. Puis ajouter le sucre glace et la farine. Mélanger pour homogénéiser. Verser dans un moule préalablement beurré. Dans la recette originale, Cyril Lignac utilise un moule rectangulaire, je n’en ai pas, j’ai utilisé un moule rond à charnière de 20 cm de diamètre.

La cuisson: c’est le point délicat, j’ai fait un peu trop cuire le mien. Préchauffer le four à 150 °, enfourner le gâteau et surveiller la cuisson à partir de 20 minutes. Pour être parfait, le gâteau doit rester un peu tremblotant au centre. C’est ce qui est compliqué, entre trop tremblotant et pas assez tremblotant, le juste équilibre est assez difficile à atteindre. Pour plus de moelleux on peut cuire ce gâteau dans un moule en silicone ou dans un cadre sur une feuille de silpat. Le temps de cuisson est indicatif, ça dépend de la taille du moule. Valérie du blog, c’est ma fournée, indique une cuisson à 150°. Ici ils indiquent 200° et sur d’autres versions 180°. J’ai fait cuire à 150° et j’ai du prolonger le temps de cuisson. La prochaine fois, je partirai sur une température de 180°. Pas de panique, je donne ces précisions pour les perfectionnistes. Pour tous les autres, même un peu trop cuit, ce gâteau est super bon et archi facile.

Le glaçage: quand le gâteau est refroidi, faire fondre à feu doux le chocolat cassé en morceaux avec le beurre coupé en lamelles. Mélanger jusqu’à obtenir une crème homogène. Déposer le glaçage sur le dessus du gâteau, lisser avec une spatule et décorer avec du sucre doré. Mettre un petit  moment au frais et sortir à température ambiante avant de servir. J’ai divisé par 2 les quantités du glaçage, c’est bon quand même et un chouille moins calorique !

Vous aimerez aussi: le fondant au chocolat de Donna Hay à mon avis encore meilleur !Gateau-chocolat-mascarpone

 

 

 

Publicités

14 commentaires sur « Gâteau chocolat mascarpone de Cyril Lignac »

  1. J’avais déjà flashé sur ce gâteau la dernière fois que tu l’avais fait et depuis il attend son tour dans ma todo list ! Ce qui est drôle c’est que je reçois des amis ce week-end et je comptais justement le réaliser, mais comme l’un d’entre eux n’aime pas le chocolat, j’ai dû envisager un autre dessert. Tes magnifiques photos me font regretter de ne pas pouvoir y goûter une fois de plus, mais ce n’est que partie remise. Avec le froid qui arrive, tu as raison, le seul remède pour ne pas sombrer, c’est le CHOCOLAT !

  2. Tu as choisi une sacrée référence Anne avec un gâteau Cyril Lignac ! c’est tout à fait ce qu’il faut pour se consoler du mauvais temps !! à déguster sans modération … heu pas trop souvent tout de même !! c’est riche ! il est superbe ton gâteau Anne !! Bon dimanche !!

  3. Ouaouhhh ! si tu continues comme ça, tu vas finir par nous faire aimer la pluie et les feuilles mortes ! lol ! Chez nous, le chocolat c’est une obligation ! ha ha !
    Bravo Miss, ton gâteau, cette texture…. sublime !
    Je fonds d’envie 🙂
    Bises ! Sandy

    1. Tu as raison, Sandy on peut manger du chocolat par tous les temps. Quand il fait beau, l’effet euphorisant est moins nécessaire et parfois la mauvaise conscience gache un peu le plaisir 😉 Bises et bonne fin de semaine ensoleillée

  4. Cool, mais… J’ai utilisé de la farine « pour patisserie » (je ne sais pas si elle est fermentante), et… une fois sorti du four, beau comme un prince, il s’est dégonflé comme une grenouille qui… enfin vous voyez. 🙂

  5. Cette recette est une tuerie ! J’ai fait ce gâteau pour un anniversaire et il a fait l’unanimité! merci pour ce partage, d’ailleurs je vais partager moi aussi cette recette sur mon blog en vous mentionnant 😉 merci encore 🙂 bonne journée

    1. Merci de me le dire et de me citer. Ca fait toujours hyper plaisir ces commentaires, ça justifie tout le temps que l’on passe à partager des recettes 😉

      1. Oh oui je sais très bien de quoi vous parlez 😉 on n’imagine pas le temps que l’on peut passer à créer ces articles jusqu’au jour où on s’y met 🙂 mais c’est que du plaisir ! Bonne continuation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s