Journal gourmand du confinement- épisode 5

Semaine du 14 avril

Avec la fermeture des marchés, le ravitaillement est devenu au fil des semaines plus compliqué. Plus de poissons ni de crustacés, plus de légumes primeurs made in Normandie. Je cuisine avec ce qui me tombe sous la main dans les boutiques du quartier. L’agneau pascal est devenu un rôti de veau, le lapin à la moutarde a permis de changer du poulet rôti, les saucisses fumées du charcutier cuisinées en rougail nous ont transportés jusqu’à la Réunion, les premières fraises se sont joliment mariées avec un fond de pâte d’amandes. Bref au bout de la cinquième semaine de confinement, il faut s’adapter et se renouveler pour nourrir la petite famille sans la lasser.

2 commentaires sur « Journal gourmand du confinement- épisode 5 »

  1. Oui en ce moment il devient difficile de cuisiner ce que l’on veut. C’est plutôt ce que l’on peut ! Même les légumes qui ne sont pas de saison car trouver des légumes frais lorsque, comme moi, on ne commande que sur le Drive, c’est vraiment l’horreur ! Heureusement que mon congélo était plein. Mais il se vide…. ! Bravo Anne ! J’espère que toute ta petite famille va bien ? gros bisous

    1. Bonjour Claudine, oui tout le monde va bien à la maison bien que chacun trouve le temps long.Nous avons la chance d’avoir un petit bout de jardin, une maison et une bonne cuisinière ;). Autant de choses qui rendent cette période moins pénible. Bises et porte-toi bien!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.